LES CADRES ET LE TRAVAIL EN TEMPS PARTAGÉ


Témoignages


 

 

Ils ont adhéré à Compétences cadres Alsace


Jean-Marc

 

 

Ancien cadre commercial au sein d'un grand groupe, j'ai rejoint Compétences Cadres Alsace car je souhaitais:

- rejoindre une équipe
- me constituer un réseau
- élargir mon horizon professionnel
- expérimenter de nouvelles fonctions
- tester de nouveaux secteurs d'activités

En adhérant à Compétences Cadres Alsace toutes ces attentes ont été satisfaites.

Venant du secteur de l'assurance j'ai d'abord effectué une mission de 5 semaines au sein d'une PME du secteur de la machine-outil. La mission consistait à reconstituer le fichier client et à explorer les marchés allemands et suisses dans le cadre du lancement d'une nouvelle gamme de produits. Passionnant.

J'ai poursuivi par une mission de deux mois en qualité de manager opérationnel chez un distributeur de pièces détachées pour l'automobile. Réorganisation des process et des flux, visite de très nombreux garagistes, management des équipes, lancement d'un process qualité... Une expérience humainement très enrichissante.

Pour la suite j'hésite entre une mission de lancement d'une gamme de produits de plein-air chez un importateur et une mission d'approche de la parapharmacie chez un fabricant d'emballages en plastique.

Mais prospecter avec Compétences Cadres Alsace permet également de découvrir d'autres opportunités. J'ai ainsi remarqué une PME familiale de constructions métalliques bien gérée, disposant d'un savoir faire de premier plan et d'un potentiel de croissance important. Le dirigeant approchant de la retraite je suis en train d'étudier les modalités de rachat avec l'expert-comptable et le cabinet de conseils.

Compétences Cadres Alsace a pleinement répondu à mes attentes qui consistaient à multiplier les opportunités, à expérimenter sans risques de nouveaux secteurs d'activités et à m'ouvrir des choix.

Le choix, un luxe pour un quinquagénaire sur le marché du travail, il va maintenant falloir le faire, car mon prochain objectif, comme celui de tous les adhérents est de quitter Compétences Cadres Alsace pour m'installer dans une nouvelle carrière professionnelle.
Jean-Marc

  Sophie

 

 

Mon expérience avec CCA

a duré environ une année et je n’ai pas réalisé de missions en temps partagé, cependant je « reprendrais du service » …. le cas échéant, pour les raisons suivantes.

 

D’abord cette démarche m’a permis de maintenir une dynamique à travers un engagement de 2 RV hebdomadaires, élément fondamental quand l’absence d’activité s’installe dans la durée avec les effets que l’on connaît : doutes à la hausse et sentiment d’injustice.

 

Cette obligation consentie n’était pas toujours simple à conjuguer avec les autres démarches personnelles, mais a eu pour moi des effets positifs. Bien entendu la composition du groupe est déterminante, tout comme l’investissement individuel. Lutter contre l’isolement reste essentiel et sans qu’il soit affiché en tant que tel, cet objectif est atteint de fait grâce à la méthode.

 

Deuxièmement l’action est tournée essentiellement vers l’entreprise ce qui permet de connaître des responsables, des managers, des décideurs que l’on ne pourrait pas rencontrer individuellement aussi facilement. En outre, cette prospection directe permet d’élargir sa propre connaissance du tissu économique et de maintenir un contact avec l’actualité du monde professionnel.

 

Ensuite la rencontre de cadres de tous domaines de compétences permet de réfléchir de façon plus transversale à sa propre offre de service et d’enrichir la réflexion individuelle à travers des échanges hors du cœur de métier. De plus, les situations vécues par les membres du groupe apportent de nombreuses informations sur l’organisation des fonctions dans l’entreprise, permettant ainsi d’alimenter sa pratique et d’ajuster son propre positionnement.

 

Enfin, l’animation du groupe qui dans un esprit convivial s’attache exclusivement aux aspects professionnels, laisse à chacun la liberté et la responsabilité de son propre développement.

 

Sophie

 



Claude

 

 

Que m’a apporté CCA ?

Quand j’ai adhéré à CCA, je voulais rejoindre un groupe de personnes ayant décidé de  « prendre leur destin en main ».

 

Mon réseau étant très petit, c’était aussi pour moi une façon élégante et performante de le développer, en mutualisant nos recherches avec une méthode, la « recherche directe » ( ou dans le dur comme disent certains), par des contacts directs avec les entreprises.

 

Nous présentons tous des profils très particuliers, mais ils sont valorisés par les autres. La méthode permet aussi, face à une entreprise, de faire sortir des besoins qu’individuellement les chefs d’entreprise nous auraient cachés, non pas par mauvaise volonté, mais du fait de l’offre très restreinte que nous pouvons présenter seul. (les loups chassent en meute).

 

Humainement, CCA m’a permis de rester en contact avec le monde du travail. Il m’a permis de pouvoir discuter avec des décideurs de haut niveau, de roder mon discours, ce qui est très utile pour des entretiens individuels que l’on peut avoir avec nos autres recherches. Le partage des expériences de recherche permet aussi d’enrichir son propre discours et ses présentations écrites.

 

De plus, le fait de présenter une offre de service est bien plus valorisant que de présenter un simple CV car il fait ressortir nos points forts et ce que l’on veut faire. Le recruteur a une vision directe des expériences significatives de nos candidatures, qui sont parfois noyées dans nos parcours souvent en dent de scie.

 

CCA, par ces réunions et ces visites, amorti les coups de « blues » grâce à l’entraide de ses membres et à « l’obligation » de retourner sur le terrain après une déception.

 

Si j’ai pu retrouver du travail, c’est grâce à CCA qui m’a mis en de bonnes dispositions pour les entretiens.

 

J’espère que CCA continuera à se développer, même si sa raison première est de disparaître……….. chacun ayant retrouvé des missions ou un poste.

 

Je serai tenté de dire « bonne chance » à tous, mais la chance c’est être présent au bon moment au bon endroit, et CCA est là pour en multiplier les occasions.

 

Aujourd’hui j’ai retrouvé un travail , mais je resterai membre de ce « groupement » de cadres qui m’a tant apporté.

 

Claude

 


  Jean-Claude


 

Après 6 mois de participation 

aux réunions et prospections hebdoma-

daires du groupement CCA, j'ai décroché un CDI dans une société de chauffage pour la mise en place d’un service client France et la gestion des flux logistiques de ses deux usines.

 

Pour moi, je dirais que CCA ouvre dans les moments que nous vivons, de nouvelles opportunités dans le domaine de la pros-

pection des réseaux et participe donc au maintient du moral et de l’échange des idées.

 

J’espère que la situation va également se décanter pour chacun d’entre vous, mais je sais aussi que cela dépend de la persé-vérance, de la confiance en soi et d'un petit peu de chance à la fin.

 

Merci et bonne continuation à tous.

 

Jean-Claude

 




 

 

Novembre 2012 : nos adhérents ont du talent !

 

Titulaire d’un DESS en ressources humaines, Paul Manse, 40 ans, a rejoint Compétences Cadres Alsace après avoir travaillé 10 ans dans la gestion des ressources humaines.

 

Grâce au réseau de notre groupement, il est entré en relation avec Start Hop, un incubateur de projets strasbourgeois, et a développé avec Youssouf Charaf Dine (25 ans) et Etienne Faivre (30 ans), tous deux spécialistes de l’environnement, le projet "Palettes de solutions".

 

Ces porteurs de projet ont été récompensés lors du concours national 2012 "Talents des cités", dans la catégorie "émergence".

 

 

 

 


  <  [ Les modes de TTP ]                                       [ Rejoignez-nous ]  >   


 

[ Retour]